Avis client : Circusnext


Publié le 26 juillet 2019

 

 

Interview  de Léa Collombet, Administratrice de l’association Circusnext 

 

 

 

Quelle est l’activité de votre entreprise ?

Circusnext est une association qui est chargée de gérer un projet européen d’accompagnement d’artistes de cirque. Elle est composée de 5 salariés permanents, avec un renfort ponctuel d’intermittents (10 par an environ).

 

Quelle était la situation avant Pop Paye ?

Nous travaillons avec Pop Paye depuis 2018, pour la réalisation des paies et déclarations sociales. Avant, nous faisions appel à une autre entreprise d’externalisation de la paie, et nous n’étions pas satisfaits du service qui était fourni.

 

Pourquoi Pop Paye ?

Pop Paye m’a été chaudement recommandé : c’est majoritairement pour ça. La tarification était attractive, et le service est pertinent. Le premier contact a été simple, clair. Un argument qui m’avait assez intéressé est que le fondateur avait un passé dans le spectacle vivant, enfin dans la culture et que le reste de l’équipe était spécialiste des paies. J’ai trouvé que ça faisait un alliage qui était assez intéressant.

 

Que pensez-vous de My.poppaye ?

C’est très bien. Ça permet d’avoir tout au même endroit et du coup de ne pas passer des heures à chercher les mails. Le système d’alerte aussi est très bien. C’est un outil simple à utiliser sur lequel on peut aussi faire des corrections, c’est assez souple. Ça marche très bien.

 

Un temps d’adaptation ?

Non aucune difficulté. Je ne sais pas si j’utilise la totalité des capacités de la plateforme. Si je ne comprends pas où ne trouve pas quelque chose, il suffit d’appeler et on vous explique, c’est parfait.

 

Qu’est qui vous plaît chez Pop Paye ?

Déjà la disponibilité. Il y a vraiment une grande efficacité dans le travail et une grande honnêteté : par exemple, lorsque l’on a des demandes urgentes, à traiter dans un délai très court, notre gestionnaire fait toujours le maximum pour nous répondre. Et je sais que quand on me répond que ce n’est pas possible, c’est que ce n’est vraiment pas possible.
La confiance : dans tous les cas, je fais extrêmement confiance à mon interlocutrice, sur ce qu’elle me dit. Je pense que c’est important pour ces questions-là.

Ce qui est aussi important, c’est qu’elle fait auprès de moi un travail de conseil qui est tout à fait pertinent. Je sais que quand j’ai une question de toute sorte, même en dehors de la paie, RH, je peux l’appeler.
Et si elle n’est pas là quelqu’un d’autre me répond. Ça aussi c’est très agréable, le fait que même si la personne qui traite le dossier est absente, il y a quelqu’un qui peut reprendre extrêmement rapidement les choses.

Article précédent Article suivant